ejaculation precoce

Comment guérir l’éjaculation précoce : traitements et solutions

Existe-t-il un remède à l’éjaculation précoce ? OUI ! Les traitements et les solutions pour l’éjaculation précoce peuvent être divisés en 3 groupes principaux.

Traitements psychologiques et pharmacologiques ou avec un ensemble de solutions naturelles telles que des exercices d’éjaculation précoce, tels que ceux proposés dans les livres. Lisez ce qui suit pour apprendre comment guérir l’éjaculation précoce.

Traitements et solutions psychologiques contre l’éjaculation précoce :

La thérapie et les techniques de relaxation combattent les problèmes d’éjaculation précoce causés par l’anxiété, le stress et la peur.

  • Thérapie psychologique
    Il consiste à développer des compétences qui vous permettent de maîtriser des sensations agréables telles que la friction et les contractions vaginales.
  • Thérapie de couple
    La thérapie de couple contribue à la solution des problèmes découlant de l’insatisfaction du couple.
  • Techniques de respiration et de relaxation
    Savoir gérer votre respiration diaphragmatique et maîtriser la réponse de votre corps au processus d’excitation ou d’anxiété anticipée est vital pour prévenir l’éjaculation prématurée.

Médicaments et médicaments pour l’éjaculation précoce

Que faut-il prendre pour l’éjaculation précoce ? Si vous avez décidé de traiter l’éjaculation précoce avec des médicaments, ce sont quelques-unes des pilules pour vous aider à durer plus longtemps au lit tout en faisant l’amour, et de ne pas finir rapidement.

  1. Dapoxétine : ingrédient actif de la famille des ISRS ou (inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine) ; prescrit comme médicament contre l’éjaculation précoce.
  2. Tramadol : analgésique opioïde mineur qui retarde l’éjaculation en inhibant l’absorption de sérotonine lorsqu’il est pris deux heures avant le rapport sexuel. Vous pourriez avoir des effets secondaires indésirables, comme des nausées, des étourdissements, des maux de tête ou de la somnolence.
  3. Priligy : l’élément principal est la Dapoxine elle-même. Priligy peut être trouvé dans les doses de 30mg à 60mg et devrait être pris au moins 3 heures avant les rapports sexuels. Ne pas répéter la dose en moins de 24 heures.
  4. Anesthésiques locaux (Fortacin) : il s’agit d’un traitement topique sur ordonnance, plus précisément un aérosol contenant un mélange de deux anesthésiques (lidocaïne (150 mg/ml) et prilocaïne (50 mg/ml). Il agit sur le gland sans affecter la sensibilité du reste du pénis. Son effet est d’endormir le pénis en réduisant sa sensibilité pendant les rapports sexuels. Cela peut vous empêcher d’éjaculer.

Les médicaments peuvent être utilisés pour corriger temporairement l’éjaculation précoce, mais ils ne la résolvent pas définitivement.

Si vous souhaitez connaître davantage de solutions notamment les compléments alimentaires pour éviter d’avoir une éjaculation précoce, nous vous conseillons le site Internet suivant : Ma-libido.fr. En effet, sur ce site Internet vous allez pouvoir trouver des compléments alimentaires vous permettant d’améliorer vos performances sexuelles. Il existe de nombreux compléments alimentaires disponibles sur le marché et en pharmacie pour que vous puissiez avoir de meilleurs rapports sexuels. De plus, ces pilules ne font pas améliorer votre éjaculation mais aussi vous permettent d’agrandir votre pénis très facilement.

Autres astuces et solutions alternatives

Il existe d’autres techniques et exercices pour éviter l’éjaculation précoce et durer plus longtemps au lit qui ne nécessitent pas de psychologues ou de médicaments coûteux ; des techniques qui peuvent être pratiquées au moment des rapports sexuels et qui peuvent améliorer l’éjaculation précoce.

  1. Manger moins de viande : Selon une étude menée par l’Université Yale, ceux qui se nourrissent de légumes sont plus résistants sexuellement que ceux qui se nourrissent de viande.
  2. Réduit le stress : Le stress est l’une des principales causes de l’éjaculation précoce.
  3. Exercices de Kegel : Les exercices de Kegel sont l’une des techniques les plus importantes pour contrôler l’éjaculation précoce. La méthode consiste à exercer le muscle PC, qui est le muscle qui nous permet d’activer et de désactiver le robinet lorsque nous urinons. Des exercices de Kegel et un muscle PC vous permettront de prendre le contrôle de votre éjaculation. Vous pouvez vous entraîner tout en urinant en ouvrant et en fermant le robinet, en travaillant ou en regardant la télévision en contractant et en détendant le muscle PC.
  4. Masturbation contrôlée : La masturbation contrôlée est une autre façon de prendre le contrôle de vos éjaculations et de la sensibilité de votre pénis. Il suffit de se masturber normalement et de s’arrêter à la dernière minute pour prendre progressivement le contrôle du réflexe éjaculatoire.
  5. L’utilisation de préservatifs sert d’effet retardateur ou sédatif sur le pénis et peut être une stratégie très efficace lors de rapports sexuels sans éjaculation précoce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *